Parage d'un pied avec abcès, double sole et double fourchette
 

 

 

Abcès subsolaire, double sole, double fourchette

Ce type de cas est particulièrement intéressant, car si on s'en tient aux symptômes visibles, on passe à côté de la solution.Une ostéo passait régulièrement mais après quelques temps d'amélioration le problème réapparaissait. Pour la petite histoire, le pied antagoniste souvent chaud était traité,sans obtenir de résultat, car si la boiterie était à gauche la cause était à droite ! Il ne s'agissait pas de pathologie mais d'une "erreur" d'aplombs & d'un entretien de celle ci.

postérieur d'un double poney de type HIGHLAND (type HAFFLINGER ) de 17 ans

Depuis des années, il était connu pour des engagements postérieurs limités et des irrégularités au galop, avec des boiteries intermittentes.

Après le déferrage et la première intervention de parage, la cause se profile : des postérieurs déséquilibrés avec le postérieur droit qui avait particulièrement trop de pince ( + 2,5cm) .

Le pied avait évolué massivement laissant à croire qu'il s'agissait d'une conformation normale favorisant de mauvais appuis. L'ensemble des articulations du pied ainsi que du jarret de ce membre ne pouvaient fonctionner correctement engendrant des boiteries intermittentes de fatigue.Pour se soulager le cheval était sous lui. La libération des tensions de la boite cornée par la suppression du fer et le premier parage favorisent le rétablissement des fonctions du pied avec pour conséquence un premier petit abcès qui se transformera en ulcération subsolaire qui envahira toute la base.

Le développement de sa " pathologie" fut impressionnante peut être un peu plus que d'autres Il a parfaitement était pris en charge par sa propriétaire, qui a su apporter les soins complémentaires nécessaires après 3 interventions :
- repérage de l'abcès et première ouverture
- puis élargissement de l'ouverture & détourage de la sole pour faciliter les évacuations des tissus morts et des saletés accumulées entre les soles.
- retrait de la double sole et de la double fourchette

le cheval est mis au boxe car les terrains sont trop boueux, le pied traité au désinfectant et mis au sec dans une sandale de soins

Début décembre 2008

première semaine de janvier 2009 : après 1 mois, les tissus ont évolué, une nouvelle sole est déjà visible sous l'ancienne

On constate : la longueur excessive de l'avalure ( + 2,5cm) ,la double sole, la grosseur de la fourchette laisse penser à l'existence d'une nouvelle pousse sous cette capsule

3ème semaine de janvier 2009

La fourchette est kératinisée, sèche & inopérationnelle son apparence confirme qu'elle est double tout comme la sole apparente qui sera retirée

Après le retrait de la fourchette, de la double sole, taille de l'avalure excédentaire : le pied est parfaitement sain !

22 janvier 2009

Cette photo a été prise 48 h après l'intervention, ce qui permet de constater :
- le retrait de l'avalure en pince, de la double sole, de la double fourchette
- la revascularisation de l'ensemble.
- la qualité des tissus,
- les petites améliorations à apporter au parage effectué initialement

Raideur et boiterie ont disparu !
l'ensemble du pied repose correctement sur le sol avec des talons conformes à la structure naturelle de ce pied ; ils évolueront par un renforcement de leur assise et deviendront plus massifs tout en restant naturellement bas.

24 janvier : les tissus ont repris leurs fonctions !

le jarret a besoin de retrouver son action normale car depuis des années, il était contraint par un sabot disproportionné.
Le retour au travail permettra aux articulations de retrouver leur intégrité de fonctionnement.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !

© 1997-2011 www.lebreak.org Tous droits réservés
Regardez les photos en grand en les cliquant !